lesspectacles
avignon2010

Théâtre En Mots critiques de théâtre et des arts de la scène

 

 
Théâtre
Simone de Beauvoir, écrire pour exister
 
de Laure Mandraud
 
 

Mise en scène : Laure Mandraud

Avec : Laure Mandraud, Yannick Nedelec

Création costumes : Daniéle Marchal
Création lumières : Marine Pourquie

Chargé de communication : Cécile Chauveau

du jeudi 8 au samedi 31 juillet 2010
 
à 16h00
       Théâtre de l'Etincelle
        14 Place des Etudes
 
          04 90 85 43 91
              Durée du spectacle : 1h15

 

Compagnie créee en 1997,  subventionné et missionné par le Conseil Général d'Indre-et-Loire et soutenue par la Ville de Tours

 

En 1947, de retour des Etats-Unis où elle a rencontré l'amour en la personne du romancier Nelson Algren, Simone de Beauvoir se lance dans une correspondance passionné avec son "mari" américain. Elle fait revivre à sa manière la politique, la littérature, les fêtes, le travail... et le bonheur d'aimer.

 

 

 

Une jeune femme en 1929 au coeur du Paris littéraire et artiste de St Germain des Prés et  Montmartre, découvre Boris Vian -un jeune clarinettiste prometteur-, Picasso... Elle aime se promener dans les jardins, décrire les couleurs des saisons, l'atmosphère, les passants, les grêves, les moyens pour circuler, son appartement, ses amis, l'amour et ce qu'il provoque.
Elle aime un homme intensément, poursuit avec lui une correspondance qui parait être plus longue que les véritables moments où ils peuvent s'aimer. Ces lettres ancrent et permettent d'exister un amour que l'espace sépare. Cette femme libre écrit une oeuvre littéraire -moins passionnément peut être que certains de ses amis écrivains dit-elle- et se sent concernée par ce qui se passe. Par exemple par le danger de l'antisémitisme qui monte à Paris et ailleurs car les idées voyage. Et par la fuite du socialisme quand le choix politique se réduit à De Gaulle ou au communisme. Le récit de cette dame âgé sur scène avec celui qui joue son compagnon, un récit moitié raconté moitié joué, retrace tout un univers et des personnalités.
 
Vendredi 30 juillet 2010