accueil
 
Théâtre     
CERTAINES N'AVAIENT JAMAIS VU LA MER

de Julie Otsuka           

Richard Brunel
Valence

Création 2018

Texte : Julie Otsuka
Traduction : Carine Chichereau
 
Adaptation et mise en scène : Richard Brunel
Assistanat à la mise en scène : Pauline Ringeade
Dramaturgie : Catherine Ailloud-Nicolas
 
Scénographie : Anouk Dell'Aiera

Interprétation : Simon Alopé, Mélanie Bourgeois, Youjin Choi, Natalie Dessay, Yuika Hokama, Mike Nguyen, Ely Penh, Linh-Dan Pham, Chloé Réjon, Alyzée Soudet, Kyoko Takenaka, Haïni Wang

Costumes : Benjamin Moreau
Son : Antoine Richard
Lumière : Laurent Castaingt
Vidéo : Jérémie Scheidler
 
 
Cloître des Carmes

 

22H
du 19 au 21, le 23 et 24 juillet 2018
le 21 juillet, spectacle en audiodescription
 
Durée : 1H30
Réservation :
festival-avignon.com,  04 90 14 14 14,
et  (sous réserve) 45mm avant le spectacle, 
sur le lieu de la représentation

 

 

 

"Production : La Comédie de Valence Centre dramatique national Drôme-Ardèche. Coproduction Festival d'Avignon, Théâtre des Quartiers d'Ivry Centre dramatique national du Val-de-Marne. Avec le soutien de : l'école du Nord et pour la 72e édition du Festival d'Avignon : Adami.  Spedidam, Fondation Raze. En partenariat  avec : France Médias Monde"

Richard Brunel : comédien, metteur en scène et directeur de La Comédie de Valence, a  parfait sa formation auprès de maîtres tel que Krystian Lupa, Bob Wilson, Peter Stein ou Alain Françon, il mène des projets de théâtre abordant  le répertoire, les écritures contemporaines, adaptations littéraires,  textes philosophiques, l'opéra. Il aime dans ses mises en scène explorer le parcours d'individus qui, face aux pressions de la société, en sont réduits à l'invisibilité. Richard Brunel est programmé pour la première fois au Festival d'Avignon.
Julie Otsuka, auteure américaine d'origine japonaise. L'accueil que les Japonais d'Amérique réservent à son roman "Quand l'empereur était un Dieu et les histoires personnelles qui lui sont racontées" l'amènent à écrire "Certaines n'avaient jamais vu la mer" en 2012,  publié aux éditions 10/18. Elle reçoit le "PEN/Faulkner Award for fiction" pour ce roman qui en France est salué du Prix Femina étranger."

 

 

 

"Début des années 1920, des milliers de Japonaises sont envoyées aux États-Unis. Elles y retrouvent un mari et ont pour rêve de mener une vie idyllique dans le pays de la ruée vers l'or. Les espoirs sont vite effacés... Le roman de Julie Otsuka, auteure américaine à l'histoire japonaise, traite de ces arrivées et de leurs déconvenues. à partir de ces «nouvelles pauvres vies», l'écrivaine déroule le fil d'une histoire liant étroitement deux continents jusqu'à la seconde guerre mondiale et qui aura pour résultat de stigmatiser une communauté jusqu'à son invisibilité. Le metteur en scène Richard Brunel, touché par ce drame, se saisit de ce texte et l'adapte au théâtre. Pour faire entendre ces parcours multiples réunis dans un même destin, il s'entoure de comédiennes et comédiens, de leurs différences, et les conduit sur le chemin de la choralité, du «nous» pour mieux souligner la succession des disparitions, et interroger ce paysage américain qui absorbe autant qu'il rejette. À partir d'une parcelle méconnue de l'Histoire, Certaines n'avaient jamais vu la mer fait entendre le destin pluriel de femmes qui ont cru en la possibilité d'un ailleurs."