accueil
 
Marionnettes-objets, spectacle visuel, à partir de 2 ans, 1ére à Avignon     
Hop là !
de Romain Thévenon   
Cie 123 soleil   
 

Metteuse en scène : Pascale Thévenon

 Interprètes : Pascale Thévenon

 Création décors, marionnettes et lumière - régie : Jacques Thévenon

 Création musicale : Céline Ottria

 Chargé de production : Laurent Nicolas

 
 
1 place Pasteur, angle rue du Puy des Allemand
 (rue Guillaume Puy)
-salles de classes-
         à 10H45 et 16H
      du 6 au 29
             (relâche les 9, 16, 23  
         juillet 2018  
     
         Durée : 30mm
   Réservation : 04 90 83 28 17
 

 

Production : Compgnie 1.2.3 soleil. Coproduction : Forum Nice Nord
Soutiens : Ville de Carros et Département des Alpes-Maritimes
 
"La Cie 1.2.3 Soleil se consacre à la création de spectacles destinés à la petite enfance, en utilisant la marionnette, le théâtre d'ombres et les formes animées : un langage théâtral stimulant les sens et l'émotion dans une volonté d'ouverture et d'échanges"

 

"Dans un univers sensible, Hop là ! se construit tel un jeu d’enfant. De manipulation en détournement d’objets, naît un monde visuel et sonore rempli d’histoires inattendues dans lequel évolue Getulio : une souris curieuse, un village qui s’anime, un rendez-vous sous les étoiles… Dans cette nouvelle création, la compagnie aborde les transformations, les liens entre les personnes, les animaux, les objets et la notion de contraire que l’enfant appréhende dès le plus jeune âge : prendre/donner, construire/détruire, apparaître/disparaître…"

 

 

C'est un joli spectacle pour les petits, qui ressemble à un livre d'images qu'on tourne. Avec des gros plans sur un élément mis en valeur, dont est expliqué la fonction par une dame qui fait vivre ce décor tout blanc, et des vues d'ensemble de notre environnement quotidien dans lequel la dame les replacent. Le spectacle est tiré d'un livre. Il figure les éléments naturel comme le jour, la nuit, le temps qui passe. Parmi villes et villages, et l'effet qu'ils produisent, car le paysage devient différent la nuit, des petites lumières colorées s'allument depuis une terrasse restaurants, d'où s'échappe alors des flons flons d'une musique de fête ressemblant à une gaie ritournelle. C'est très beau.  Hop là !  parle de l'équilibre qu'on peut créer avec patience, pour faire tenir tout droit des objets de formes différentes, sans qu'ils tombent. Et des couleurs, qui éveillent et figurent des choses qu'on retrouve dans la nature. On y apprends a respecter toute vie si petite soit-elle, qu'on découvre si on observe bien, de petits animaux peuplant les villes et villages, y vivant leur vie, s'accommodant de notre présence, qu'il faut aider et nourrir si besoin. Ce sont des bonnes choses à faire découvrir aux petits, et les touts petits pourront regarder les couleurs de ces objets qui changent de place, écouter la douce musique, les sons des différentes choses du quotidiens, les lumières changeantes, les étoiles qui arrivent, la lune qui parait, le jour qui se lève avant de faire place au soleil éclairant tout de façon très vive, la pluie qui tombe quand tout s'assombrit ou qu'un  nuage sombre passe etc... Que de choses a voir, avec peu de choses et tant d'imagination et de poésie, dans un petit espace, ce qui peut donner des idées à des parents ingénieux pour recréer à leurs enfants un univers propice aux histoires à raconter, développer l'imaginaire, à partir de l'environnement de vie, de l'architecture de nos villes.

Le décor est fait de cubes assemblés comme des lego, qui figurent une ville moderne avec de grandes barres d'immeubles. Parmi ceux-ci, on y trouve, une souris qui se promène aussi sur les murs, un petit garçon-marionnette qui balance ses pieds adossé à un muret qui fait un point de vue, une petite voiture ronde qui elle aussi grimpe sur les immeubles, comme elle serpenterait une route en lacets, une voiture pleine, avec toute une famille qui va par monts et par vaux se promener et découvrir plein de paysages, d'endroits différents, avec d'autres maisons, d'autres petits enfants, d'autres petits animaux, et d'autres musiques, d'autres lumières, au gré du jour et de la nuit qui transforme le paysage et les choses qu'on voient différemment suivant l'heure qu'il est, sur terre.

Pour commencer une dame détache des éléments de la structure blanche qu'elle replace-recolle ailleurs, tandis que s'éclaire en grand, un objet de même forme, plus loin derrière la scène. Au dessus, un croissant de lune décroit quand le jour parait, et croit quand la lumière du jour baisse. Tandis qu'à la ville, fait place un village, avec des lampions et dont les fenêtres des maisons sont toutes de couleurs chatoyantes, différentes.

Hop là ! développe l'imaginaire sur la base de choses réelles et concrètes, le sens de l'expérimentation et de l'observation, avec si peu de choses qu'on en reste baba, d'avoir vu tant de lieux et de choses abstraites ou concrètes, desquelles émanent derrière des vies différentes et jolies. Hop là ! ne prends pas les enfants pour des idiots, les respectent et les accompagnent vers le chemin pour grandir, tranquillement et en douceur.

dimanche 22 juillet 2018

 

 

(les textes durant le Festival sont susceptibles d'être légèrement modifiés)