Festival 2019
 
Architecture
Pascal Rambert
 
1ère à Avignon
 
 

 

Cour d'honneur du Palais des Papes
 
21H30 
du 4 au 6/ du 8 au 13
juillet 2019
 

 

 

Critique :

La pièce, crée en cour d'écriture pour cour d'honneur du Palais des Papes et le festival d'Avignon,  à aussi été pensé par le metteur en scène avec des comédiens connus qui se connaissent bien;

La scène de la Cour d'Honneur est blanche, les comédiens sont habillés en beige, blanc, et gris, et à la mode de 1900 où se passe ce qu'on peut appeler cette tragédie. L'histoire se veut philosophique, grandiloquente par des tirades et attitudes théâtrale convenus, de sentiments classiques (tirades de Jaques Weber, jeu d'une comédienne prise d'hystérie qui court autour d'une table aux cloches d'argent en guise d'assiettes, avant de s'écrouler, mise en mots de frustrations diverses dont sexuelles). Il s'agit de la désespérance d'un groupe d'intellectuel sur l'état d'un monde fondamentalement habité par des êtres semblables aux bêtes sauvages, dont l'intelligence rends possibles des perversions diverses. Le son qui amplifie les voix est sourd. Si d'autres ont compris et même aimé, comme c'est le cas d'une ouvreuse qui a trouvé  "Architecture", "intéressant", je n'ai presque rien compris, sans doute surtout parce que je trouvais désagréable les mots désespérés et immoraux, de la pièce basée sur un pessimisme noir où l'espoir est aboli par un présent trop terrible (basé pourtant sur le souvenir).

Difficile lorsqu'on est haut sur les gradins, de reconnaître chacun. La scène immense en revanche se voit bien, elle est parsemée de chaises et de petites tables rondes, d'un rocking-chair, créant différents espaces scénique permettant le jeu de protagonistes réunis chacun dans leur coin. Changement de lumière, déplacements des acteurs, et des décors sur roulettes, ponctuent la pièce de .. 3H35 (et non 3h comme indiqué), dont 2H20 sans entracte (ce qui est difficilement supportable, à moins de faire pause soi même avant).

Le cahier des charges d''Architecture" parait être d'utiliser des ressorts classique du théâtre pour occuper l'espace, créer une complexité qui fasse oeuvre, avec des ingrédients de drames qui font recettes, d'entrées, pour un sujet de base pas si courant tout de même.

mercredi 10 juillet 2019