Festival 2019
 
Théâtre, à partir de 5 ans
  Grou    
de Baptiste Toulemonde     
 
Cie Renard/Effet Mer   
Mise en scène : Arthur Oudar, Baptiste Toulemonde
 
Scénographie et costumes : B. Nodet

Interprètes : Arthur Oudar, Baptiste Toulemonde

Oeil complice : H. Giordano

Création lumière : A. Géhin

Création sonore : G. Vesin

Régie : I. Derr

 
4 rue des Escaliers St Anne

 

15H
du 5 au 27
(relâche les me 10, ma 16, 23)
juillet 2019

Durée : 1H

Réservation : 04 90 14 07 99

 

 

 

Critique :

Grou est une pièce géniale, qui fait rire intelligemment, à tous les âges. Les deux comédiens sont irrésistiblement drôles, en particulier Grou, qui malgré son accoutrement ne tombe pas dans l'excès du cliché, mais incarne parfaitement ce presque encore singe Cro Magnon notre ancêtre cousin. 

C'est une pièce originale, aux décors joliment traditionnel et désuets pourtant tout à fait  modernes, dans le traitement de la mise en scène et du texte sous forme de conte, le temps d'un rêve. Grou est un homme de Cro-Magnon débarquant d'un four qui à disjoncté, homme plus censé que l'enfant qu'il rencontre. Le petit garçon de l'histoire, aux prises avec un camarade qui fait sa terreur, teste aussi ce qu'il subit, la puissance du fort sur le fable.

L'enfant-ado, joué par un jeune adulte, écrit son journal dans une cuisine, quand du four soudainement en feu, dans un nuage de fumée, apparaît un être chevelu, un peu orang-outang, qui, revenu de sa stupeur, lui apparaît comme étant un homme de cro-magnon. Celui-ci, à peur de l'enfant, à son tour, quand la torche qu'il allume à une petite bougie sur la table de la cuisine, s'éteint, et que le garçon s'arme en retour d'une lampe allumée. Les rôles s'inversent, Cro Magnon  à peur de l'enfant, de cet étrange feu qui ne brûle pas. Grou ne parle pas, grogne des mots déformés, que l'ado décode. Cet  homme velu est là "parce qu'il a fait le souhait pour son anniversaire, de vouloir "grandir plus vite", souhait exaucé par l'entremise de cet arrivé là. "Grou" est là pour ça..Ces deux là deviennent amis. Après que Cro Magnon-Grou  lui ait appris qu'il ne doit pas jouer de sa puissance pour dominer l'autre et le réduire en esclave. L'enfant a voulu le battre alors que le premier était à terre, le vaincu l'a ensuite maîtrisé devenant le plus fort, mais s'est arrêté à ce constat, sans chercher plus  L'enfant veut être ami avec lui maintenant, après avoir voulu qu'il reparte ne l'ayant pas convié.

Il faut voir les cabrioles que l'un et l'autre font, de la table au sol, s'épiant l'un et l'autre, comme des animaux mis en présence dans un lieu clos. Se regardant, jaugeant qui a le plus peur de l'autre,prévoir sa réaction et y remédier. Ce temps d'approche établi, les civilisées s'engagent. Pour sceller le mot amitié Grou finit par en comprendre la notion, après se l'être fait expliquer, par quelques grognements rudimentaires décodés, quelques gestes larges de la main -que l'acteur sait parfaitement tourné vers l'intérieur, imitant le singe chevelu à qui il ressemble-, aux yeux bleus, à la peau brune tachés de traces noires. Grou propose à son ami, pour lui monter qu'il a compris le sens de l'amitié, un morceau de viande cru de Caribou. L'autre hésite puis tente l'expérience, toujours dans un sens comique et loufoque. Ainsi de suite, il le protége et veille sur lui, lui apprends à faire du feu sans feu et d'autres choses nécessaires à la vie qu'il connaît, dans la nature  Ici, sont les bases du vivre ensemble entre personnes venus d'ailleurs. C'est très fort, sous des allures d'histoire pour enfants, une leçon d'humanité.

juillet 2019

 

 

 Résumé officiel de la pièce :

"Une traversée de l’Histoire du Monde en 60 minutes aux côtés d’un homme de Cro-Magnon et d’un enfant d’aujourd’hui. Voyage savoureux dans un théâtre physique et magique: truffé d’astuces, de détournements d’objets, de rebondissements. Une invitation ludique à connaître son passé pour construire son futur. À vivre en famille.
Les Renards / Effet Mer vous invitent à un voyage épique à travers le Temps, à la rencontre de nos origines et de nos ancêtres. Une ode à la vie humaine et son évolution tantôt absurde, tantôt magique. Excitation de la curiosité pour une joyeuse marche vers l’Avenir.

Charles fête son anniversaire seul dans sa cuisine et fait un voeu en soufflant ses bougies, rituel initié par sa grand-mère. Son souhait: grandir plus vite. Le résultat: Grou! Le dialogue se noue petit à petit et Charles comprend que Grou n’est pas qu’un drôle de sauvage mais pourrait bien se révéler être un très lointain ancêtre capable de lui faire traverser les Âges…Le spectacle se mue alors en un grand voyage dans le Temps qui va leur permettre d’assister à la construction des grandes pyramides, se battre et rimer au temps des chevaliers, partager un mammouth, demander conseil à Diou, ou encore discuter sous une pluie d’obus. Ainsi de leurs différences va se tisser entre eux un lien nouveau entre amitié et filiation millénaire, leur apprentissage mutuel amènera Charles à une prise de conscience décisive pour son avenir.

«Après son inoubliable roadmovie en 2CV ("Bonjour, on est un tsunami") et son hilarant "Boris et les soeurs Sushis", voici "Grou !", un «feel good théâtre» qui remporte déjà tous les suffrages […] Truffé d’effets spéciaux, de rebondissements, mais aussi de bons sentiments, "Grou !", bien bluffant, multiplie les prises de risques physiques et tient le spectateur en haleine du début à la fin […] Si, après cela, il est des enfants qui s’ennuient encore au théâtre, nous rendons notre tablier.» Laurence Bertels – La Libre Belgique"