Festival 2019
 

Clowns, théâtre, cirque, à partir de 7 ans         

Tout l'univers en plus petit   
de Gilles Cailleau     
 
Cie Attention Fragile    

Metteur en scène : Gilles Cailleau

 Interprètes : Patricia Bondaz, Maëlle Boijoux

Régisseur général : Philippe Germaneau

353 Chemin des Canotiers
(un peu après, en face, du restaurant le Bercail, accès par navette fluviale possible, porte de la Ligne)
 
11H30
du 6 au 26
 (relâche les lu 8, 15, 22)
juillet 2019
 
 Durée : 1H05
 
Réservation : 06 83 58 89 70 /
 http://ilotchapiteaux.blogspot.com

        

Critique :

Esope et Clara sont deux grooms (entendez : régisseurs) d'un cirque qui a coulé en mer, pendant la période de la guerre où Hitler prenait le pouvoir, le cirque ayant préféré de changer de continent.  Comme ils n'avaient pas de cabines sur le bateau, les deux grooms dormaient dans une valise qui les a sauvés quand le naufrage à eu lieu, avalant tous les autres, bateau, animaux dont les éléphants, et les hommes, qui ont tous péris, sauf eux. Ils se retrouvent sans rien, sans savoirs forains, ils n'étaient ni dompteurs de fauves, ni comédiens, ni acrobates, ni clowns. Ils ont survécus. La comédienne qui nous accueillent et nous racontent ce dont est fait l'histoire, d'emblée elle eretient notre attention, qu'on prend une nouvelle véridique dont on va voir la suite, prêt à s'embarquer dans cette épique aventure.

Ils se partagent assis dans le rond de scène devant nous, sur des tabourets de fortune sur le sol de sable et de tapis, en semi plein air, dans les bois présumé, une boite de conserve, dont le contenu est extrait comme un met précieux exquis et rare  Les deux compères, déjà un peu clowns, ou couple de chiens comme ceux de "la belle et le clochard", décident à ce moment de tenter l'aventure du cirque eux-mêmes, puisque c'est le seul univers qu'ils connaissent. Restent à inventer quelques numéros tels qu'ils en ont vus, si loin qu'ils s'en rappellent, dans les différents cirques qu'ils ont connus. Où ils ont pu voir, tant d'artistes différents, dont ils se remémorent plus tard, les figures et leurs numéros.

Un spectacle cent pour cent avec uniquement le talent de deux artistes, dont des décors ingénieux et efficaces, pour représenter un spectacle de cirque sans animaux, de baladins qui colorent leurs acrobaties et tentatives, de magie et jonglage, figues de clowns, apparté de théâtre, d'un univers de film muet -mais avec de nombreuses paroles-, et du début du théâtre. Le décor, de cloches et de brocs, est somptueusement défraîchi,  très royal, avec des verts, vert de gris, rouges, grenat, satinée, un rideaux qui ressemble à une tenture de musée, un verre d'eau où l'eau devient bleu par magie lorsque qu'elle passé par la bouche de Clara, des caisses et outils en bois, pour lancer des couteaux sur le coté d'une cible, quelques meubles qui ont été rouges.

Ce spectacle, crée il y une quinzaine d'années, de la Compagnie attention Fragile, est reprogrammé pour les 20 ans de la compagnie Comme ils nous le disent à la fin, ce spectacle retrace, de façon romancée, quelques peu leur début au théâtre, où ils ont commencés tout seul,  tandis qu'ils ont aujourd'hui, diffuseur, attaché de presse, site, facebook, tweeter, et autres noms de ce qui forme une équipe de nos jours attachée au spectacle, pour le faire exister en le jouant.

Diffuseur, n'oubliez pas ce spectacle ! Il est authentique et vintage, bien fait pour le plain air, mais qui peut se jouer en salle certainement, avec ces inoxydables rescapés, comédiens des premières heures du festival, un spectacle à la force des cordes qu'ils tirent pour changent le fond de la scène et le rideau, formant ainsi différents tableaux.

(suite du texte bientôt)

Vendredi 26 juillet 2019

 

 

Livret :

"À l'ombre d'une grand toile, dans un théâtre à l'italienne de fortune. Une fantaisie foraine jouée par deux clowns pour les petits et les grands Après le naufrage du bateau qui l'emmenait en Afrique, le cirque "Tout L'univers" a disparu. Seuls rescapés, deux petits grooms font, pour survivre, un spectacle avec tout ce qu'il ne savent pas faire... ""À l'ombre d'une grand toile, dans un théâtre à l'italienne de fortune"
"Une fantaisie foraine, un petit bijou théâtral. Une invitation au rêve, à la poésie" Wukali " Une leçon d'optimisme et de débrouille" L'Est républicain.

 

Soutiens :

CDC des Pennes-Mirabeau, Le Théâtre de Fos- sur-mer, Le Forum de Berre-l’étang, l’OMC de Bouc-Bel-AIR, Le Pôle Jeune Public du Revest-les-eaux Scène conventionnée et Attention Fragile, le collège de la Marquisanne et ses élèves.