Festival 2021
 
Clowns contemporains (à partir de 8 ans)
Dans la farine invisible de l'air
de Sandrine Le Métayer
Compagnie Doré
Auteur et Metteuse en scène : Sandrine Le Métayer

Scénographe : Sophie Morin

Collaboration. artistique. : Romain Lagarde

Interprète(s) : Hélène De Bissy, Laurence Dubard, Nathalie Galoppin, Eve Jouret, Patricia Nisenbaum

Création musicale : Fixi

Costumière : Emmanuelle Grobet

Son Frédéric Maury
Lumières Mathieu Zabé

 
Théâtre de l'Entrepôt
1 ter Bd Champfleury
(à droite juste après le pont-tunnel  prés de la gare routière)
-mise en -de 50 places depuis le 21-
 
13H30
du 7 au 31 juillet 2021
sauf  le lundi
Durée : 1H
 Réservations / Informations
     04 90 86 30 37

   

 

 

 

        Critique :

Excellent spectacle de clowns contemporains  théâtral, sur une superbe composition musicale qui évoque la Russie, les Pays de l'Est. Avec le décor d'une scène  figurant les pavés d'une grande place, un lac en hiver, grise ombragée, dans la pénombre d'une lumière tamisée qui éclaire ces passants particuliers apportant une touche de couleur,  rouge, marron, gris, vert amande. Les personnages aux costumes tous différents avec une esthétique épurée, réalistes très théâtrale avec quelques attributs du cirque, paraissent tout petits sur la grande scène, ils arrivent un a un étonnées, à petits pas penchés, comme une  volée de moineaux sur un lac gelé.
La musique apporte ce que ne montre pas les scènes, elle oriente la couleur d'un univers, donne de la grandeur à ces humains, doués d'émotions et de sentiments distincts qui pourraient paraître dérisoires, s'ils n'étaient l'expression de toute leur vies, leur caractère profond.

 

Les spectateurs crient bravos, applaudissent et tapent des pieds sur les gradins, les comédiens, qui sont rappelés plusieurs fois.

Si un spectacle de clowns contemporains doit être programmer, c'est celui qu'il faut prendre !  Ils sont excellents, l'impression scénique qu'ils donnent est magnifique, appuyé par une musique gaie et grandiose.

juillet 2021

 

 

                 Résumé :

"Une bande de clowns enfarinés traverse la vie, dérisoire face à l’étendue de l’espace et du temps. Plumes qui volent, tôles qui tremblent, les péripéties de ces clowns révèlent quelque chose d’une vie enfouie, ineffable et réjouissante, surgissement d’un monde ébouriffé venu des confins de l’enfance. Fixi, compagnon de route de Winston McAnuff, a créé une musique pour ce spectacle qui intervient directement dans la vie des clowns. Dans la farine invisible de l’air, c’est un chœur de clown dont les pieds sont dans la farine et la tête dans l’air, ou peut-être bien l’inverse. Une dinguerie poétique pour retrouver son âme d’enfant"