Festival 2021
 
Théâtre à partir de 10 ans
L'utopie des arbres
d'Alexis Louis-Lucas
Cie Taxis-Brousse
 

Metteur en scène : Pierre YANELLI

Interprète : Alexis LOUIS-LUCAS

Régisseur son et lumière : Aurélien CHEVALLIER

Production, diffusion. : Agnès BILLARD

 
Théâtre de l'Entrepôt
1 ter Bd Champfleury
(à droite juste après le pont-tunnel prss de la gare routière)
-mise en -de 50 places depuis le 21-
 
15H30
du 7 au 31 juillet 2021
sauf  le lundi
Durée : 1H10
     Réservations / Informations
     04 90 86 30 37

 

à Voir au Théâtre l'Entrepôt,

havre de calme et de fraîcheur avec brumisateur et jus de gingembre dans sa cour extérieure,

dans une ambiance et une ferveur Off  bien agréable en ces temps-ci formatés

ce spectacle de l'excellente Compagnie Taxi-Brousse ("Métallos et Dégraisseurs")

 

          Critique :

Tiré d'un texte littéraire sur la vie d'un jeune homme de la campagne, devenu grand, qui se remémore ce qui l'a amené à son travail de menuisier ébéniste, son rapport au monde en fonction de son vécu, celui-ci fait revivre pour les spectateurs, les personnes qu'il a côtoyés, sa famille,  ses souvenirs d'enfants au sommet d'un sapin, au poulailler, mais aussi à "l'arbre à lapins", car dans une ferme le lapin ne reste pas que celui qu'on cajole. Le texte philosophique un brin surréaliste, est porté par l'acteur seul en scène qui fait vivre les personnages en prenant leur voix individuelle, voix d'hommes voix de femmes, leur accents, leurs genre, pour qu'on les entendent parler comme s'ils étaient chacun sur scène.

Cet homme de la terre, élevé à la dure, évoque son grand père, le Grincheux, tous les gens par la suite qui lui ressemble seront appelles un Grincheux,. Il se souviens de ses paroles qu'il garde pour la vie en mémoire, avec son accent traînant avec des r, formulant une conduite à tenir, valant pour philosophie de vie et d'autres détails plus minime ou concret, qui font ses souvenirs.

Le thème de ses réflexions porte sur le doute, le doute sur ce qu'il fait, pourquoi lui ou les autres font ceci ou cela. Travailler lui laisse le temps de réfléchir... Voila pourquoi les gens de la terre sont philosophes.

Il raconte la sciure de bois qu'il étale sur scène comme on laboure un champ, du bois qui vient des arbres, du temps qui passe et qui voit les arbres grandir, de la tristesse et douleur des arbres qu'on coupe, de l'effet et du bruit que fait un arbre coupé qui tombe dans la foret. Des événements sont ainsi détaillés, observés et ce qui va autour.. Le comédien sait siffler, imiter les oiseaux et les arbres qui tombent ou ployant sous le vent.

Il y a ce souvenir, lorsque petit il avait voulu monter au sommet "du sapin du bout du jardin" et que l'arbre furieux  avait gémi puis avait finit par fléchir sous l'effet du vent, l'empêchant de descendre, depuis ses hautes branches plus faibles animées d'un doux balancement qu'il n'arrivait pas à maîtriser. Jusqu'à ce qu'il réussisse à convaincre son esprit de ne plus penser a ce balancement qui le terrorisait, et qu'il arrive a descendre au plus vite de l'arbre vivant qui s'était allié avec le vent.

Le bois atomisé sur le sol fait tout le décor (avec différentes lumières), mis en tas, étalé en rond ou en étoile projetée. Les gestes quasi permanents de labeur, prépare la terre à être semée, amène d'une étoile constituée, à créer des cercles en ramenant cette terre-sciure à la raclette sur les bords, du chemin, de la meule constituée. Formant comme des sillons, tels les cercles qu'on peut voir sur les troncs des grands arbres coupées qui déterminent son age, comme les sillons de toute une vie passée, les sillons des rides, des champs semés qui sont les buts éternels de l'agriculteur, du paysan comme on l'appelait autrefois.

Le spectacle est un conte qui met en scène des gens de la terre d'une époque révolue, une sorte d'ode à la nature qui donne vie aux arbres, témoins de plusieurs vies humaines, sur le fil du thème du doute et de la réflexion, chez un artisan venu de l'agriculture fasciné par les arbres qu'il travaille aujourd'hui. Les arbres en constante évolution; qui servent à fabriquer tant de choses, des meubles jusqu'à ses fibres servants de composants. Le récit d'une mémoire du temps passé, d'une époque, par le biai d'un livre philosophique prenant pour base la vie des arbres, qui vivent le temps de plusieurs vies.

C'est pour le comédien ce qu'on peut appeler une performance d'acteur, jamais seul en scène n'a été si dense, laissant le souvenir de mille paysages, et celui de ce beau cercle constitué, sorte de corde de chanvre entourant un derviche tourneur, initiateur de préceptes issus de questionnement, la tête dans les nuages de ses réflexions, bien ancré sur la terre.
 

mardi 20 juillet 2021

(rédaction en cours)

 

 

          Résumé du spectacle :

"Succès du festival off 2019 ! En évoquant le monde des arbres, Alexis Louis-Lucas fait sauter l'écorce des apparences pour faire jaillir la sève poétique du Beau, du Simple, du Vrai. 1h10 baigné de lumière à creuser les sillons de sa vie dans la sciure de nos émotions, quelque part entre humour, labeur et splendeur. L'Utopie des arbres touche le public en plein coeur par le talent de son auteur-comédien. A la fois poète, philosophe et "Grincheux", le tourneur sur bois, joué par Alexis, emmène le public dans ses étonnements, ses doutes et ses souvenirs. C'est émouvant, très drôle et le public, a bien du mal, comme le gamin de 13 ans coincé en haut du sapin au fond du jardin, à redescendre sur terre. ... du jeu, des personnages riches et variées, un balai, de la sciure, une scénographie lumineuse ! L'exercice théâtral est permanent : le corps, la voix, un texte, une performance"

 

           Sur la Compagnie :

Les spectacles de la compagnie se penchent sur la nature et la condition humaine. Passionnants, dramatiques, cyniques et/ou drôles, ces spectacles nous interrogent et portent un regard particulier sur ce qui nous anime et ce que nous sommes. Si le théâtre a pris aujourd’hui une place importante dans ses créations artistiques, la compagnie étend ses propositions autour de la parole et de la musique : pièces de théâtre, concerts, spectacles «jeune public». Fondée en 1996, la compagnie est basée à Quetigny (21800) en Bourgogne Franche Comté, où les locaux de la compagnie sont mis à disposition par la ville. C'est également un outil de formation intervenant dans les collèges, lycées, conservatoires, écoles de musiques, bibliothèques, institutions...

          

           Soutiens :

La compagnie est soutenue par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), la Région Bourgogne Franche Comté, le département de la Côte d’Or, les villes de Quetigny et Dijon, le Réseau Affluences...