accueil
 
Théâtre citoyen     
LA DEMOCRATIE CONTRE ATTAQUE
Adaptation, interprète : Cécile Canal

Collaboration artistique : Nelly Pezelet, Sabrina Manac'h

34-36 rue du Chapeau Rouge
(place des carmes, portail matheron)
 
14H25
les 17 et 24
 juillet 2018
Durée : 50mm
 
Réservation : 04 90 84 04 03/
06 63 04 09 71

 

Compagnie CRSE : Cécile Canal s'est formée au Lucernaire (Paris) en suivant les cours d'art dramatique de Christian le Guillochet et de Luce Berthommé. Depuis 2005, elle se consacre à l'adaptation, à l'écriture et à l'interprétation de formes monologuées. Son travail , à la croisée du clown et des conférences gesticulées de Franck Lepage s'appuie toujours sur des thèmes forts et engagés. Tout au long de l'année, elle intervient, le plus souvent en recettes au chapeau, où on l'appelle et en toutes occasions (ouverture de débats, de rencontres, festivals, anniversaire). Elle participe en 2018 pour la 12ème fois au festival Off d'Avignon avec cette année 6 pièces en alternance. Elle anime régulièrement des ateliers théâtre pour découvrir et aborder le seul-en-scène de manière ludique

 

 

"A 14h25 - La démocratie contre-attaque ! ou Eloge de l'arbre, Tocqueville disait "Je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira" Alice, gentil clown à l'air naïf, revient aux origines du mot "démocratie",  ne pourra s'empêcher de refaire un petit tour par Athènes, pour mieux nous parler de constitution et d'arbres de la Liberté... Mais d'ailleurs, à quoi peut bien servir une constitution ? "

 

 

 

Alice L'Accen nous reçoit dans le nouveau Théâtre du Chapeau Rouge qui l'accueille, bien sympathique, tout à coté d'une Trattoria façon épicerie Italienne d'origine, qui parait authentique et moderne, proposant une assiette de Pecorino ou Coppa garnie d'aubergines confites avec un verre de vin pour 12E, ou un café Italien dés à coudre serré très très court présenté avec du sucre brun, avant le spectacle, 1E50.

La Constitution, qui encadre les lois à venir, est théoriquement écrite par les citoyens eux mêmes, et le but de la séance sera de nous y préparer. Pour cela notre conférencière (en salopette rouge façon Coluche, sans grossièreté parce que c'est une femme), tente de nous informer sur l'origine des Constitutions, celles qui existent dans d'autres pays, y compris des dictatures -comme le Venezuela- et des pays censés plus démocratiques comme la Suisse. Ceci après nous avoir fait comprendre de quoi était composée notre Constitution. Alice s'aide de cartons beige de couleur bio et éthique, sur lesquels elle écrit et dessine des choses qu'elle nous explique. Un parachute dessiné, représente la constituante, et les plis de son ballon, les différents pouvoirs, constitutif, législatif, financier, médiatique etc. Je ne suis pas sur d'avoir tout retenu ou compris, novice encore dans ces conférences. Nous sommes invités chacun à tenir un panneau avec l'énoncé de ces pouvoirs, dont on en choisis un, chacun. Là, peut-être j'aurais bien voulu en savoir plus sur la pouvoir que je m'étais attribué, ainsi que ceux des autres. Il est expliqué à la suite, une des possibilité inscrite dans la Constitution : le principe de Référendum, qui fait peur aux gouvernements, dont celui Français qui ne veut l'adopter, pour demander au peuple s'il est d'accord de faire voter telle ou telle loi, comme cela se pratique en Suisse. Si pour nous parler de la Constitution de ce pays, Alice présente un livre d'Heidi, elle n'est dupe de rien, et nous dit comme à son habitude des choses plus cachées, qui modèrent un enthousiasme non éclairé, sur chaque pays, qui a ses bons et mauvais coté, pour simplifier. N'est pas oublier le dada d'Alice L'accen, la langue Grecque qu'elle étudie, tandis que ces derniers seraient à l'origine du principe de démocratie et de constitution, à moins que je ne me trompe, qui n'aurait ensuite qu'évolué pour arriver à ce qu'il est aujourd'hui.

Le but de cet épisode est de préciser qu'une Constitution, explique notre conférencière-clown qui dit tant les aimer en citant ses préférées, sert à pouvoir modérer les pouvoirs en place (composés de gens qui feront voter les lois), si besoin, quelque soit le gouvernement, si, bien compris. Ce qui est intéressant à savoir, pour mieux maitriser notre destin lié à ceux qu'on élit.

mardi 24 juillet 2018

 

 

 

lien vers une critique d'un des spectacles présentés l'an dernier : La démocratie expliquée à la République !

 

 

Cycle Alice L’Accen comportent plusieurs spectacles, indépendant les uns des autres.
Du 6 au 29 (relâche les 9, 10 juillet)  : 21H20
avec bonus le 17 et 24, 12h55 La démocratie expliqué a mon député, et 14h25 La démocratie contre attaque
juillet 2018
 
Le travail expliqué à mon chef ! :  vendredis  (soit les 6, 13, 20, 27)
La dette expliquée à mon banquier ! : samedis et mardis (sauf mardi 10)
Alice au pays des athlètes !  (jeux olympiques…) :  lundis (sauf le 9) et les jeudis (soit les 5, 12, 16, 19, 23, 26)
La démocratie expliquée à la république ! :  dimanches et mercredis (soit les 8, 11, 15, 18, 22, 25, 29)

Très librement inspirées des conférences gesticulées de Franck Lepage, et après un petit détour au pays de clowns, les explications d’Alice L’accen se révèlent être des surprises théâtrales. L’objectif principal est de susciter la réflexion et d’ouvrir le débat. Il est aussi, et surtout, de proposer toujours de manière drôle et ludique des outils permettant de se réapproprier notre pouvoir

 

Créations : 2005 - Le Ministère de l'intérieur d'après le roman d d'Alice Massat 2008 - La guerre n'a pas un visage de femme d'après le récit de Svetlana Alexievitch 2010 - Le travail expliquée à mon chef ! 2012 - La démocratie expliquée à mon député ! ou Eloge du par coeur. 2013 - La dette expliquée à mon banquier ! ou Eloge de l'arbre 2015 - La démocratie contre-attaque ! 2017 - La démocratie expliquée à la république ! 2018 - Alice au pays des athlètes !