Festival 2019
 
Cirque, à partir de 8 ans            
La Vrille du Chat     
de et par           
Back Pocket         

Mise en scène : Vincent Gomez, Philippe Vande Weghe

Interprètes : Dominic Cruz, Maya Kesselman, Devin Henderson, Michael Hottier, Aurélien Oudot

Occitanie fait son cirque / Ile Piot
22 chemin de l'Ile Piot
(Gymnase, partie droite, quand on descend dans l'île)
 
11H
du 8 au 20
(relâche les j 11, ma 16)
 juillet 2019

Durée : 1H10

Réservation : 06/71 31 03 42 / 06 71 31 04 68

 

Critique :

Un très bon spectacle sans paroles, abouti, acrobatique et théâtral, évoluant dans l'univers esquissé d'une entreprise qui transporte des cartons, à la seule employée féminine pour l'adoucir, la secrétaire, parmi un environnement d'hommes. Tous sont jeunes et dynamique, rien de vulgaire, tout est poétique, chorégraphié au millimétrés. En leitmotiv, régulièrement, un homme tend un petit papier, qui est, lu, retransmit à d'autres, provoquant un va et viens avec claquement de porte et courses, des uns et des autres, allant d'un endroit à l'autre. Les décors, structures en bois et fer, se renversent et se déploient, pour devenir, labyrinthe, immeubles, ou cour des députés, chaire et fauteuils d'église, de justice ou de meeting. Les acrobates en une parfaite fluidité,  glissent,  rattrapent au vol, se contorsionnent, avec la souplesse d'un chat. Les figures s'exercent dans une énergie joyeuse, avec des moments nostalgiques, évoquant l'espoir, de la rencontre amoureuse, et le vécu du quotidien avec ses instants de pauses, de travail, d'interaction avec les autres, dans la course de la marche du monde, d'une entreprise, des affaires.

 

C'est un morceau théâtral bien empaqueté, bien fait, ce fut une agréable surprise de voir ce travail de qualité, tandis qu'on aurait pu s'attendre à un remake d'idées. Si on entend bien un chronomètre, tandis que les danseurs marchent d'un coté et de l'autre, tels des marcheurs bien réglés presque automates, qu'on a déjà vu dans l'excellent "Pas Perdus", de la compagnie Les Argonautes, en 2008, la suite est différente et le fil conducteur prends une autre direction. Les décors tels qu'on a pu en voir (aussi dans ce spectacle cité), ingénieux, trouvent un lien de bout en bout, adéquat, différent, pour entrouvrir d'autres possibilité de représentation d'univers. Une heure dix bien ficelé, dont on ressort joyeux, avec quelque chose en plus de poésie à se souvenir, dans nos courses individuelles.

lundi 15 juillet 2019

 

 

 

Livret:

"Chercher l’impossible, l’extraordinaire. Défier l’espace. Manipuler le temps. Comme dans un dessin animé, les cinq acrobates virtuoses de Back Pocket explosent une scène banale en cinq séquences et dévoilent les secrets, souvenirs et fantasmes des personnages. Ralenti, rewind, stop-motion: le quotidien part en vrille ! Subtil, direct, puissant, burlesque, un cirque joueur et malin comme un chat"

 

 

Production, soutiens :

Production. déléguée : Les Halles de Schaerbeek. Production associée : Le Théâtre de Namur (Be).  Coproduction : Carré Magique, pôle national des arts du cirque en Bretagne (Fr), Fondazione,  Teatri Reggio Emilia (It),  Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie (Fr),  La Coop asbl et Shelter Prod.

Soutiens : Esac (Be) | La Cascade, pôle national des arts du cirque (Fr), Piemonte dal Vivo (It),  Cité du Cirque - Pôle régional Cirque Le Mans, Taxshelter.be, ING et Tax-shelter du gouvernement fédéral belge (Be).

Une programmation du Théâtre des Doms, avec l'aide de la FWB.